Le fondateur de Free, Xavier Niel, ouvre une école gratuite dans la Silicon Valley

C'est la seconde école "42" – qui recrute sur concours mais ne demande aucun frais de scolarité – à voir le jour après celle de Paris.

L\'équipe de l\'école \"42\" à Paris, autour de son président Xavier Niel, le 24 novembre 2014. 
L'équipe de l'école "42" à Paris, autour de son président Xavier Niel, le 24 novembre 2014.  (MARTIN BUREAU / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Harvard, le MIT ou "42" ? Les étudiants américains pourront bientôt tenter d'intégrer l'école fondée par Xavier Niel aux Etats-Unis. L'entrepreneur et patron de Free a annoncé sur Twitter, mardi 17 mai, l'ouverture prochaine d'un campus au cœur de la Silicon Valley, en Californie, la Mecque des start-up dédiées aux nouvelles technologies.

En 2013, la première école "42" – nommée en référence au Guide du voyageur galactique, de Douglas Adams – avait ouverte à Paris. Son concept : proposer un cursus entièrement gratuit, de 5 ans, à des étudiants de 18 à 30 ans sélectionnés non pas sur leurs diplômes, mais à l'issue d'un stage intensif de préselection.

"L'école du futur"

Dans une vidéo de promotion, le fondateur de l'application Periscope, Keyvon Beykpour, s'enthousiasme notamment : "Quand je me suis promené dans '42' à Paris, j'ai eu envie de pouvoir passer mon temps dans ce bâtiment, à apprendre." Des dirigeants de Twitter, Facebook ou encore Snapchat vantent eux-aussi les mérites de cette nouvelle formation dans le clip :
 

Déjà atypique dans le paysage français, cette "école du futur" pourrait bousculer les codes aux Etats-Unis, note le site Numerama. Car Outre-Atlantique, un diplôme de l'enseignement supérieur coûte à chaque étudiant "entre 11 000 et 42 000 dollars" par an. "Ce campus de 200 000 m² à Fremont accueillera 10 000 étudiants en 5 ans", avance Numerama.