Iliad pourrait faire évoluer son offre sur T-Mobile US

La maison mère de Free a précisé que son offre pourrait inclure des partenaires.

Le directeur financier du groupe Iliad Thomas Reynaud le 2 septembre 2013, à Paris, lors d\'une conférence de presse.
Le directeur financier du groupe Iliad Thomas Reynaud le 2 septembre 2013, à Paris, lors d'une conférence de presse. (ERIC PIERMONT / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La maison mère de Free, Iliad, compte toujours acheter l'américain T-Mobile US. Mais le directeur financier du groupe Thomas Reynaud a précisé que l'offre pourrait évoluer en termes de capital et inclure des partenaires.

Iliad envisage une augmentation de capital "de 2 milliards d'euros maximum" pour financer l'opération, avec un prix maintenu à 33 euros par action de T-Mobile US. La part du capital de l'opérateur américain acquise pourrait être augmentée, a ajouté le responsable au cours d'une conférence de presse.

Iliad chute en Bourse

Par ailleurs, Iliad ne souhaite pas s'impliquer dans la concentration du secteur des télécoms en France, selon le directeur général du groupe, Maxime Lombardini. "Nous n'allons pas nous impliquer dans la consolidation en France, ce n'est pas à l'ordre du jour", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse, précisant que son groupe n'était pas intéressé par un rachat de son concurrent Bouygues Telecom.

 Au moment de ces déclarations, Iliad chutait à la Bourse de Paris. Le groupe est pénalisé par l'annonce de résultats inférieurs aux attentes au premier semestre. Le bénéfice net du groupe a reculé de 1,3% au premier semestre, à 139,9 millions d'euros, en raison des amortissements liés au développement de son réseau 4G.