Soins dentaires : la fermeture de centres Dentexia crée des situations inconfortables

Certains patients attendent toujours de voir un dentiste qu'ils ont payé d'avance. Les explications de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Depuis décembre 2014, Dentexia est en redressement judiciaire. Michèle Bergeron est en colère. Depuis six mois elle attend des soins dentaires. Elle a contracté un crédit de 10 000 euros pour le payer et s'est fait arracher 14 dents. "Aucun implant ne m'a été posé. Seulement deux implants provisoires qui sont mal adaptés", explique-t-elle. Aujourd'hui cette femme ne sait pas comment elle pourra terminer ses soins. Son dentiste a mis la clé sous la porte sans prévenir personne. Elle a porté plainte pour escroquerie.
Plusieurs centaines de patients sont dans sa situation en France, victimes des soins dentaires à bas prix du réseau Dentexia.

Des méthodes douteuses

À Marseille, Rosario Matina y a laissé toutes ses économies : 20 000 euros. Les méthodes commerciales de Dentexia sont douteuses. "Les patients viennent pour se faire soigner une dent, mais ce n'est pas possible. Le but c'est de faire des soins globaux donc réhabiliter la bouche du patient", témoigne une salariée anonyme. Pour mieux se défendre, les patients lésés se regroupent pour engager des procédures judiciaires sans savoir ce qu'ils pourront récupérer.

Le JT
Les autres sujets du JT