VIDEO. "Panama Papers" : sur les traces de l'évasion fiscale

Des listings provenant d'un grand cabinet d'avocats au Panama, Mossack Fonseca, constituent la plus grande fuite de données de l'histoire. 

Voir la vidéo
Cash Investigation
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est le rêve de tout agent du fisc et des juges qui traquent la fuite des capitaux : 11,5 millions de données confidentielles qui permettent de remonter les circuits d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent. Les journalistes du magazine "Cash Investigation", comme près de 380 journalistes du monde entier, dont Le Monde, le Süddeutsche Zeitung et la BBC, ont analysé ces données qui peuvent être autant de preuves de la dissimulation de milliards d'euros. Cette fuite de données a été baptisée "Panama Papers". 

Ces listings proviennent d'un grand cabinet d'avocats au Panama, Mossack Fonseca, une société à laquelle ont fait appel des personnalités aussi diverses que Michel Platini, Jérôme Cahuzac ou encore les Premiers ministres d'Islande et du Pakistan. Nous ne suggérons pas qu'ils ont enfreint la loi ou agi de manière inappropriée, car il existe des utilisations légitimes des sociétés offshore, des fondations ou des trusts. 

Plus de 11 millions de données secrètes ont pu être consultées et analysées par 380 journalistes du monde entier. 
Plus de 11 millions de données secrètes ont pu être consultées et analysées par 380 journalistes du monde entier.  (PREMIERES LIGNES / CASH INVESTIGATION / FRANCE 2)