"Panama Papers" : un an après, la justice française s'intéresse à 26 dossiers liés aux révélations

Un an après l'affaire des "Panama Papers", le parquet national financier se penche sur 26 dossiers, selon le point d'étape publié mercredi 5 avril dans Le Monde et confirmé à franceinfo de source proche du dossier.

Des buildings à Panama City, la capitale de Panama, le 4 avril 2016.
Des buildings à Panama City, la capitale de Panama, le 4 avril 2016. (RODRIGO ARANGUA / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Un an après les révélations des "Panama Papers" par le consortium international de journalistes ICIJ, le Parquet national financier, qui a ouvert une enquête préliminaire en France pour "blanchiment de fraudes fiscales aggravées", se penche sur 26 dossiers, selon le point d'étape publié mercredi 5 avril dans Le Monde et confirmé à franceinfo de source proche du dossier. Au début de l'enquête, le 4 avril 2016, la justice étudiait 13 cas.

Ces 26 cibles sont des particuliers, ou des intermédiaires qui les ont aidés à placer et dissimuler une partie de leur patrimoine via des sociétés offshore, afin d'échapper au fisc.

5 magistrats du PNF chargés d'enquêter

En avril 2016, un consortium international de journalistes publiait une enquête fondée sur la fuite de 11,5 millions de documents, issus des archives du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca. Ces recherches ont révélé l'existence d'argent caché dans des paradis fiscaux par des dirigeants politiques, des sportifs ou des personnalités du spectacle via des sociétés offshore.

En France, cinq magistrats du PNF sont chargés d'enquêter sur cette affaire des "Panama Papers". Paris a inscrit le Panama sur la liste des paradis fiscaux.