Bâtiment : carte professionnelle obligatoire

Un passeport anti-fraude, pour éviter le travail illégal, arrive sur les chantiers de BTP, ce mercredi 22 mars.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Rénover des toitures, c'est le quotidien de ces couvreurs. Depuis deux mois, leur entreprise teste la nouvelle carte professionnelle pour le bâtiment. Désormais, ils l'ont toujours avec eux. Sur la carte, nom, prénom, date de naissance et ce flashcode. Quand un inspecteur se présente, il utilise son téléphone portable pour scanner le flash-code de la carte.

Un outil contre le travail au noir

Il vérifie immédiatement si l'ouvrier est bien déclaré. Un outil contre le travail au noir et la fraude aux travailleurs détachés venus d'Europe. La carte doit être commandée par les chefs d'entreprise, 10,80 euros par salarié. Avant, une carte existait déjà mais sans flashcode donc moins efficace pour les vérifications. La nouvelle carte est obligatoire dès ce mercredi 22 mars pour toutes les entreprises étrangères et les sociétés françaises en Occitanie et en Aquitaine d'abord, puis toute la France d'ici le mois d'août.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers sur le chantier de l\'Arena 92, à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 11 mars 2015 (photo d\'illustration).
Des ouvriers sur le chantier de l'Arena 92, à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 11 mars 2015 (photo d'illustration). (MAXPPP)