Automobile : attention aux pratiques illicites sur le marché de l'occasion

Une enquête a été menée par les agents de la Répression des fraudes sur le marché de l'occasion. 1 470 commerces ont été contrôlés. Elle révèle des "pratiques illicites systématiques".

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Une enquête a été menée par les agents de la Répression des fraudes sur le marché de l'occasion. Elle révèle des "pratiques illicites systématiques". Trafiquer le kilométrage ou la puissance d'un véhicule, une pratique possible en quelques gestes pour un vendeur de véhicules d'occasion. Il suffit d'avoir des connaissances en informatique. Des boîtiers sont ensuite disponibles en quelques clics sur internet. Le compteur peut ainsi passer de 112 000 à 59 000 kilomètres par exemple. Autres arnaques révélées par l'enquête de la Répression des fraudes, certains vendeurs proposent des véhicules d'auto-école sans le mentionner ou mentent sur le modèle exact de la voiture.

Appel à la prudence

Ces pratiques illicites ne cessent d'exploser : 20% en 2012, 47% en 2015. Près d'un établissement sur deux serait concerné. Les fraudes seraient aussi très nombreuses sur internet. Les services de la Répression des fraudes appellent les automobilistes à la prudence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des véhicules d'occasion à vendre, le 9 mai 2016, à Thionville (Moselle).
Des véhicules d'occasion à vendre, le 9 mai 2016, à Thionville (Moselle). (MAXPPP)