Présidentielle : journée mouvementée à Amiens pour les candidats

La campagne de l’entre-deux-tours s’est cristallisée autour du site de Whirlpool à Amiens (Somme), ce mercredi 26 avril, où les deux candidats se sont rendus, chacun leur tour.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette journée particulière du mercredi 26 avril a commencé autour de midi à Amiens (Somme). Emmanuel Macron arrive alors à la chambre de commerce. Au programme, une rencontre avec l’intersyndicale de Whirlpool. Un journaliste annonce alors que Maine Le Pen est au même moment devant l’usine. "Les gens du FN sont habitués à ne pas régler les problèmes, mais à les exploiter", réagit alors le candidat d’"En Marche !".

La guerre des images

Emmanuel Macron décide de ne pas changer son emploi du temps. Mais autour de 13 heures, Marine Le Pen arrive au piquet de grève devant l’usine de Whirlpool. Elle se pose en candidate des travailleurs, enchaîne les selfies et annonce ses propositions : "Je suis la candidate des Français qui ne veulent pas être dépossédés de leur emploi, être dépossédés de leur pouvoir d’achat, qui ne veulent pas être mis en concurrence avec des pays à bas coûts". Après le départ de la candidate du FN, Emmanuel Macron se rend à son tour à l’usine, où il est chahuté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le candidat d\'En marche ! discutent avec les salariés de l\'usine Whirlpool à Amiens (Somme), le 26 avril 2017.
Emmanuel Macron, le candidat d'En marche ! discutent avec les salariés de l'usine Whirlpool à Amiens (Somme), le 26 avril 2017. (THIBAULT CAMUS / AP / SIPA)