Une cinquantaine d'ouvriers ont pris position vers 06h30 ce matin devant les trois entrées de l'usine, bloquant l'accès aux locaux administratifs, aux expéditions à Sainte-Agathe (Moselle) et au train à chaud au passage à niveau de Daspich (Moselle).

C'est la première fois depuis le début du conflit, fin février, que les trois portes de l'usine mosellane sont bloquées simultanément, à l'appel d'une intersyndicale CFDT-CGT-FO. Le mouvement devrait se poursuivre jusqu'à au moins 21h selon l'intersyndicale.

Le représentant de la CFDT, Edouard Martin et celui de la CGT, Jean Mangin, d'ArcelorMittal bloquaient déjà l'accès de l'usine le 11 avril 2012 à Florange (Moselle).
Le représentant de la CFDT, Edouard Martin et celui de la CGT, Jean Mangin, d'ArcelorMittal bloquaient déjà l'accès de l'usine le 11 avril 2012 à Florange (Moselle). (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)