La hausse promise du smic devrait être annoncée mardi 27 juin pour une application sur la feuille de paie de juillet. Aucun "coup de pouce" au-delà de l'inflation n'a été donné au salaire minimum depuis 2006.

L'équation est délicate pour le gouvernement, appelé à concilier deux logiques : préserver la compétitivité des entreprises, surtout des PME, et répondre aux difficultés des salariés les plus modestes. "Il faut faire un coup de pouce mais en même temps tenir compte de la situation difficile dans laquelle se trouvent les entreprises" : c'est la réponse de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, en réponse à une question sur le plateau de France 3, dimanche, à propos d'une éventuelle augmentation programmée du smic de 2%.

 

 

Francois Hollande, Laurent Fabius, (et la minitre des Affaires sociales et de la santé Marisol Touraine le 22 juin 2012 à l'Elysée
Francois Hollande, Laurent Fabius, (et la minitre des Affaires sociales et de la santé Marisol Touraine le 22 juin 2012 à l'Elysée (PHILIPPE WOJAZER / AFP)