VIDEO. Emmanuel Macron fustige les 35 heures devant les patrons du Medef

"La gauche a cru que la France pouvait aller mieux en travaillant moins, c’était des fausses idées", a déclaré, jeudi, le ministre de l'Economie. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Voilà une petite phrase qui va faire réagir à La Rochelle, où s'ouvre l'université d'été du PS, vendredi 28 août. La veille, Emmanuel Macron a fustigé les 35 heures, lors d'un discours de clôture de l'université d'été du Medef. "La gauche a cru que la France pouvait aller mieux en travaillant moins, c’était des fausses idées", a déclaré le ministre de l'Economie.

 "Il a, quelque part, insulté Jean Jaurès"

Toutefois, il n'aura pas à justifier cette sortie médiatique à La Rochelle : Emmanuel Macron ne sera pas présent à la grand-messe socialiste. Il affirme ne pas avoir été invité quand le PS assure, de son côté, que ses "thématiques n'étaient pas à l'ordre du jour du programme des plénières".

Son tacle sur les 35 heures a déjà fait sortir de ses gonds le député du Cher Yann Galut : "Il a, quelque part, insulté Jean Jaurès, Léon Blum, François Mitterrand, Lionel Jospin et Martine Aubry, réagit-il sur France InfoOn ne peut pas comme ça renier toutes les valeurs de la gauche. Je demande à Manuel Valls une clarification, Emmanuel Macron se trompe sur le fond, et reprendre le discours du Medef et de la droite est irresponsable."

Le ministre de l'Economie,  Emmanuel Macron, lors de son discours de clôture de l'université du Medef, à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 27 août 2015. 
Le ministre de l'Economie,  Emmanuel Macron, lors de son discours de clôture de l'université du Medef, à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 27 août 2015.  (ERIC PIERMONT / AFP)