Des milliers de manifestants ont défilé, lundi 11 novembre, à Paris, pour protester contre la hausse de la TVA à 20% dans le secteur de l'équitation. Les organisateurs ont compté 4 000 manifestants. Les policiers 1 750 personnes, dont certaines en tenue d'équitation. Et 173 poneys. Des chevaux ont également battu le pavé, entre les places de la Bastille et de la République.

A compter du 1er janvier, la TVA sur les centres équestres doit passer du taux réduit de 7% au taux normal de 20%, pour se mettre en conformité avec les injonctions de Bruxelles."Le gouvernement doit taper du poing sur la table en Europe", a plaidé Serge Lecomte, le président de la Fédération française d'équitation, qui doit rencontrer les ministres du Budget et de l'Agriculture mardi matin, pour évoquer le dossier.

La fédération affirme que l'augmentation de la TVA menace "un tiers de la filière équestre", soit 2 000 centres équestres sur 7 000 en France, et 6 000 emplois.

Quelques milliers de personnes accompagnées de poneys ont défilé le 11 novembre 2013 à Paris pour protester contre la hausse de la TVA à 20% dans le secteur de l'équitation.
Quelques milliers de personnes accompagnées de poneys ont défilé le 11 novembre 2013 à Paris pour protester contre la hausse de la TVA à 20% dans le secteur de l'équitation. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)