Après la panne de Free Mobile mardi, le site de L'Expansion avance mercredi 21 mars que le nouvel opérateur téléphonique aurait été victime d'une "panne de signalisation". La rédaction du magazine a contacté un porte-parole d'Orange qui explique : "Nous n'avons pas eu beaucoup de détails de la part de Free Mobile, mais il semblerait qu'un équipement de signalisation chez eux ait subi une panne, qui a provoqué un engorgement des liens d'interconnexion entre Free Mobile et Orange."

La panne a également affecté des abonnés d'Orange et Virgin Mobile (qui utilise le réseau du premier opérateur français). D'après le porte-parole, "une part très minoritaire de nos abonnés a ainsi subi des échecs d'appels jusqu'à 20 heures, car nos équipements se mettaient 'en défense' face aux appels réitérés".

Contrat d'itinérance

Selon Le Point, qui cite également un mail d'un porte-parole d'Orange, l'opérateur historique a résolu le problème en "dopant" les équipements qui se mettaient en "défense""Nous avons pu doper ces équipements, mais la panne chez Free a, semble-t-il, duré plus longtemps. Nous n'avons pas d'informations sur la résolution du problème chez Free aujourd'hui, mais pour la faible part de nos clients touchés hier, il n'y a plus de souci."

Free Mobile bénéficie d'un contrat d'itinérance de six ans auprès d'Orange. Il permet au petit nouveau de bénéficier du réseau d'Orange pour couvrir l'ensemble de la population. Ce contrat polémique doit rapporter 1 milliard d'euros sur quatre ans à Orange. En attendant, une grande partie des appels Free Mobile passent par le réseau de son concurrent.