Un accord signé pour la réindustrialisation du site Whirlpool à Amiens

Ce site emploie 290 salariés et, quasi en permanence, 250 intérimaires. Il était promis à la fermeture en juin 2018. 

Des salariés manifestent devant l\'usine Whirlpool d\'Amiens (Somme), le 26 avril 2017.
Des salariés manifestent devant l'usine Whirlpool d'Amiens (Somme), le 26 avril 2017. (MAXPPP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est signé. Le groupe d'électroménager Whirlpool a annoncé, mardi 12 septembre, la conclusion d'un accord avec l'entreprise de l'industriel picard Nicolas Decayeux, WN, pour la "réindustrialisation" de son site d'Amiens (Somme). Ce site, où sont fabriqués des sèche-linge, était promis à la fermeture en juin 2018. Il emploie 290 salariés et 250 intérimaires quasi permanents.

Whirlpool avait annoncé le 24 janvier la délocalisation de la production à Lodz, en Pologne, pour des raisons de rentabilité. Nicolas Decayeux, président du holding financier du groupe Decayeux, avait déposé une offre en juin, en tant que personne physique. Puis un accord entre WN et le géant américain de l'électroménager avait été annoncé en juillet. Enfin, en août, le projet a été "approuvé à l'unanimité par les représentants syndicaux de Whirlpool France".

Le projet prévoit 277 postes préservés sur 290

"Le projet de réindustrialisation de la société WN a reçu l'aval des instances représentatives du personnel de Whirlpool et des autorités locales dans le cadre de la reprise du site de 57 000 m² situé sur la commune d'Amiens", écrit WN dans un communiqué publié mardi. Il "permettra la réindustrialisation de l'usine d'Amiens et la création de 277 emplois à terme", précise ce texte. Mais on ne sait pas si les futurs salariés de WN seront majoritairement d'anciens salariés de Whirlpool.

"Je ne suis pas un sauveur, juste un entrepreneur qui a un projet industriel pour eux", a déclaré Nicolas Decayeux, mardi, à franceinfo. "Mon projet propose 277 emplois. Un poste pour chaque salarié. Libre à eux de travailler pour WN ou non", a-t-il ajouté.

Reprise de Whirlpool par WN : "Je ne suis pas un sauveur, juste un entrepreneur" (N. Decayeux, PDG de WN)
--'--
--'--

Le site accueillera deux types d'activité. D'abord "une activité industrielle propre pour la fabrication de chargeurs pour véhicules électriques et de casiers intelligents réfrigérés destinés aux marchés de la santé, de l'alimentaire, de la restauration et de l'agriculture". Ensuite, il constituera un "modèle innovant de site de production collaboratif pour les TPE/PME des secteurs de l'équipement, de l'aménagement et du mobilier urbain".