Travail dominical : les employés de Carrefour manifestent leur mécontentement

La direction veut instaurer l'ouverture le dimanche matin. Mais les employés n'y trouvent pas leur compte.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans plusieurs Carrefour en France ce mardi 10 janvier, le même scénario. Des débrayages et un slogan : "Vous voulez travailler le dimanche ? Non !". L'entreprise veut généraliser l'ouverture le dimanche de 9 heures à 13 heures. Une matinée, majorée à 80% sur la base du volontariat. Mais pour eux, le compte n'y est pas. Ils réclament "l'assurance du volontariat [...] et un paiement à la hauteur de ce qu'on a déjà quand on ouvre les fameux dimanches du maire", précise Leila Elifa, employé.

De plus en plus demandée

Les dimanches du maire, ce sont neuf dimanches par an, payés double avec en plus un jour de repos. Le mouvement est compris par une partie de la clientèle. Mais selon Carrefour, l'ouverture le dimanche est de plus en plus demandée. L'entreprise prévoit le remboursement des équipes le dimanche matin par la création de centaines de postes dédiés à cette plage horaire, notamment des étudiants.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'hypermarché Carrefour d\'Antibes, dans les Alpes-Maritimes, en août 2015 (photo d\'illustration)
L'hypermarché Carrefour d'Antibes, dans les Alpes-Maritimes, en août 2015 (photo d'illustration) (JEAN-PIERRE AMET / MAXPPP)