Transport : vers une indemnité de transport pour ceux qui vont au travail en vélo

Il sera possible de toucher 25 centimes d'euros par kilomètre. La mesure risque d'inciter les salariés à prendre leur bicyclette.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Presque chaque matin Frédéric Linget enfourche son vélo pour se rendre au travail. Depuis deux ans, son employeur lui verse 25 centimes d'euros par kilomètre. Son trajet parisien fait 12 km aller-retour. Il perçoit ainsi près de 48 euros par mois sur sa fiche de paye, pour une utilisation de 15 jours par mois.

Plusieurs bémols

"Ça permet d'entretenir le vélo [...] c'est un bel encouragement", explique-t-il. Un encouragement qui a incité d'autres salariés à faire la même chose. Cette indemnité kilométrique n'est pas obligatoire pour le moment. Elle dépend du bon vouloir des employeurs. Au-delà de 200 euros annuels, l'indemnité pour les cyclistes est soumise aux cotisations sociales et à l'impôt sur le revenu. Les défenseurs du vélo réclament que cette indemnité soit obligatoire, mais aussi défiscalisée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comme les transports en commun, les Velib' ont été rendus gratuits pour limiter la circulation automobiles. 
Comme les transports en commun, les Velib' ont été rendus gratuits pour limiter la circulation automobiles.  ( MAXPPP)