L'erreur de l'agence va leur coûter cher. 72 intérimaires de l'équipementier automobile Siédoubs-Faurecia, à Montbéliard (Doubs), vont devoir rembourser des surplus de salaires, révèle France Bleu Belfort-Montbéliard. Ils vont devoir rendre entre 1500 et 4700 euros, à cause d'une erreur de Randstad, la société d'intérim qui les avaient embauchés.

Pendant 15 mois, Randstad a répété une anomalie comptable en confondant prime horaire et prime journalière, rapporte la radio locale. La CGT a reçu une dizaine de plaintes de ces salariés temporaires, selon France Info. Et pour cause, certains doivent jusqu'à 4700 euros, comme Delphine, qui a témoigné au micro de la radio : "Au lieu de me payer 2,90 par jour, ils m'ont payée par heure et certains mois, j'ai fait jusqu'à 200 heures."

Randstad, qui a reconnu son erreur, a promis de recevoir chaque salarié pour lui proposer d'échelonner les remboursements, en fonction des sommes dues.