Rachat du chantier naval de Saint-Nazaire : vers une nationalisation?

Le journaliste Jean-Paul Chapel est sur le plateau de France 2 pour aller plus loin sur la volonté de rachat du chantier de Saint-Nazaire par la Chine.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

À propos du rachat des chantiers STX de Saint-Nazaire, Jean-Paul Chapel explique que la Chine a toutes les raisons de vouloir copier notre technologie : "son marché de la croisière explose : un million de croisiéristes aujourd'hui et dans quatre ans il y en aura quatre fois plus", explique-t-il. La Chine veut maintenant construire de grands bateaux de croisières, "le premier paquebot made in China devrait être construit en 2020", ajoute le journaliste.

La France peut-elle empêcher cette opération ?

Grâce au décret Montebourg qui liste les secteurs dans lesquels l'État peut empêcher un étranger d'investir, la France peut donc empêcher cette opération. Toujours selon Jean-Paul Chapel, l'idée d'une nationalisation reste cependant exclue "mais l'état ne s'interdit rien et garde 33% du capital, une minorité de blocage qui lui permet de peser dans les décisions importantes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), photographiées le 2 mai, ont reçu une nouvelle commande de l'armateur américain Royal Caribbean.
Les chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), photographiées le 2 mai, ont reçu une nouvelle commande de l'armateur américain Royal Caribbean. (YANNICK LE GAL / ONLY FRANCE / AFP)