VIDEO. Le patron de PSA double son salaire, les syndicats crient au scandale

Arrivé en 2014, le PDG de PSA, Carlos Tavares, a doublé sa rémunération dès 2015. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Un revenu qui ne passe pas. Carlos Tavares, le PDG de PSA, a doublé sa rémunération en 2015. Dès hier, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, s'est montré très clair : "Ça fait beaucoup de mal à la cohésion sociale. On est dans un pays qui ne va pas très bien, c'est le moins que l'on puisse dire, et où il y a beaucoup de défiance, donc je pense qu'au contraire, il faut de la décence".

Des chiffres "innacceptables"

Arrivé en 2014 chez PSA, Carlos Tavares n'aura mis qu'un an pour augmenter sa rémunération à 5,3 millions d'euros. Sa part fixe passe à 1,3 million d'euros (+33%), sa part variable à 1,93 million d'euros (+20%) et à cela s'ajoutent des actions à hauteur de 2 millions d'euros. Ces chiffres sont inacceptables pour la CGT, tandis que côté direction, on met en avant les résultats de Carlos Tavares, et notamment le plan de redressement qu'il a mis en place dès son arrivée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Tavares, le PDG de PSA, le 11 janvier 2016 au siège du groupe automobile, à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). 
Carlos Tavares, le PDG de PSA, le 11 janvier 2016 au siège du groupe automobile, à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine).  (ERIC PIERMONT / AFP)