Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Christophe de Margerie, un "grand ami" de la Russie et une disparition mystérieuse

Presque trois ans après le crash du jet privé de Christophe de Margerie sur un aéroport de Moscou, un hors-série de "Complément d'enquête" revient sur le parcours hors normes et la disparition mystérieuse du patron de Total. Extrait.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Chez Total, même longtemps après le mystérieux crash du jet privé de Christophe de Margerie sur un aéroport de Moscou, on ne souhaite pas évoquer ce grand patron au parcours hors normes. A 3 000 kilomètres de Paris, c'est en Sibérie que Jean-Karl Lambert et son équipe vont croiser Patrick Pouyanné, le nouveau PDG du groupe pétrolier. Extrait d'un hors-série de "Complément d'enquête".

La rencontre a lieu sur le premier bateau d'une flotte de quinze méthaniers brise-glace, qui vont ouvrir une nouvelle voie maritime de l'Arctique à l'Asie. Le plus gros supertanker du monde est russe, et il est baptisé Christophe de Margerie en mémoire de celui qui s'était battu pour signer avec la Russie un énorme contrat d'exploitation de gaz naturel sur la presqu'île de Yamal. 

"Une personnalité très forte"… et opposée aux sanctions économiques 

La position du successeur de Christophe de Margerie n'a pas varié : il ne participera pas au portrait de "Complément d'enquête". Le motif de ce refus : pas de "sujet polémique". Le sujet polémique, c'est la thèse de l'attentat. Car tout n'est pas élucidé dans le crash du Falcon. Pour la famille et le groupe Total, le doute n'est pas permis : il s'agit d'un accident.

Qualifié de "grand ami" par Vladimir Poutine, Christophe de Margerie est encensé par le Premier ministre Dmitri Medvedev. Ce dernier l'avait reçu quelques heures avant sa mort, lors d'un mini-sommet économique près de Moscou. Et il a particulièrement apprécié le plaidoyer du patron de Total contre les sanctions européennes suite à l'annexion de la Crimée. "Christophe de Margerie était une personnalité très forte. Il n'avait pas peur de dire la vérité, même s'il savait que ses propos ne plaisaient pas à tout le monde, en France, aux Etats-Unis, ou ailleurs dans le monde."

Extrait de "De Margerie : l'énigme Total", un hors-série de "Complément d'enquête".

 Le méthanier brise-glace Christophe de Margerie.
 Le méthanier brise-glace Christophe de Margerie. (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)