C'est un partenariat vieux de quarante ans entre deux marques mythiques qui vient de tomber. McDonald's a annoncé, vendredi 26 octobre, qu'il ne ferait plus appel à Heinz pour mettre du ketchup dans ses hamburgers et sur ses frites.

Raison du divorce : le récent changement de propriétaire de Heinz, qui a rapproché la société de Burger King, le grand rival de Mc Donald's. "En réponse aux récents changements managériaux chez Heinz, nous avons décidé de faire appel au fur et à mesure à d'autres fournisseurs", explique le géant du fast-food. En février, le holding de l'investisseur Warren Buffett, associé au fonds d'investissement brésilien 3G, avait racheté Heinz pour 28 milliards de dollars. Or, 3G contrôle aussi Burger King.

La décision est essentiellement symbolique : McDonald's précise qu'il n'utilisait du ketchup Heinz que dans deux villes américaines – Minneapolis et Pittsburgh – et sur quelques marchés à l'étranger.