Les méthodes pour lutter contre l'absentéisme en entreprise

Une équipe de France 2 s'est rendue dans deux entreprises qui ont pris des mesures pour inciter leurs salariés à ne pas tomber dans l'absentéisme.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

En France, l'absentéisme est en hausse. Les salariés du privé sont en arrêt de travail en moyenne 16,7 jours par an. Pour les entreprises, cela coûte 45 milliards d'euros chaque année.

A Paris, le cabinet de conseil Deloitte cherche à favoriser le bien-être de ses salariés. Pressing, salon de coiffure, salle de sport... De multiples services sont à disposition. "L'objectif est de mettre à disposition des outils facilitateurs pour faire un équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée des collaborateurs", explique à France 2 la DRH Aline Roy.

Prime de présentéisme

Près de Marseille, le laboratoire Laphal s'appuie sur un principe depuis 1988 : moins d'absentéisme donne droit à plus d'argent. La société a instauré une prime de présentéisme, calculée chaque semestre et dégressive en fonction du nombre de jours d'absence.

Chaque année, cela représente entre 150 et 450 euros en plus sur le salaire. La mesure coûte 50 000 euros au laboratoire qui assure tout de même réaliser des économies. Entre 2011 et 2014, le nombre d'absences a été divisé par deux.

Le JT
Les autres sujets du JT