Sa keynote de présentation, le 3 mai à Londres, était entourée d'un épais mystère comme sait le faire Apple autour de ses nouveautés. Le Samsung S III arrive en France, mardi 29 mai, affichant des spécificités techniques dernier cri. En Europe, où le géant sud-coréen a de nombreux fans, plusieurs centaines de personnes ont fait la queue pour acquérir l'objet et en tester les promesses. 

FTVi dresse le portrait du nouveau téléphone du numéro 1 mondial du mobile, qui espère en vendre davantage que son prédécesseur, le S II. 

• Un grand écran

Avec une taille de 4,8 pouces (12,19 cm), le S III gagne 0,5 pouces (1,27 cm) par rapport au modèle précédent. Un grand écran avec une définition de 720 x 1280 points, confortable pour ne pas s'abîmer et ne pas passer son temps à zoomer pour lire correctement. Son large écran le rend imposant, il est pourtant plus ergonomique que des téléphones plus petits, note le site américain spécialiste The Verge. A titre de comparaison, l'iPhone 4 S, le terminal le plus récent d'Apple, a un écran de 3,5 pouces (soit 8,89 cm). Il n'empêche : certains internautes notent déjà sur les forums que ce nouveau Samsung "est trop grand", disserte-t-on dans les commentaires de 01.net.

Pour faire une idée, regardez cette vidéo réalisée par le site spécialisé Test-mobile.fr lors de la keynote de Londres : 

 

• Tout pour l'image

Les qualités de l'appareil photo sont rehaussées, assure Samsung. Il prend des photos de 8 millions pixels avec flash LED. Selon le site spécialisé Transeet, "ce n'est pas le meilleur appareil photo numérique d'un smartphone, mais il est très proche des tout meilleurs (Nokia N8 avec 12 milllions de pixels et optique Carl Zeiss)".

Du côté de la vidéo, le S III permet de filmer en HD, à 1080p. Mais le mode lecture a lui aussi été optimisé, puisqu'il est désormais utilisable en multi-tâche. Autrement dit, vous pouvez maintenant écrire des SMS, ou tweetter, pendant que vous regardez un film. La visiophonie n'est pas en reste puisque la webcam de façade affiche une résolution de 1,9 mégapixel.

• Un moteur puissant

Le S III tourne avec un processeur à quatre cœurs condensé à 1,4 GHz, soit un peu mieux que son prédécesseur qui montait jusqu'à 1,2 GHZ. Mais le site spécialisé PC Inpact rappelait, lors de la sortie du S II, qu'il est assez difficile de savoir exactement ce qui se cache réellement dans les mobiles, appelant le constructeur coréen a faire un effort de lisibilité.

Quoiqu'il en soit, le nouveau téléphone fonctionne avec la dernière version d'Android, la 4.0 dite Ice Cream Sandwich.

• Une autonomie comme atout

Connue pour son autonomie, "la batterie 2100mAH [miliampère-heure] dispose de peu de compétiteurs sur le marché", estime carrément The Verge. "En utilisation intensive, le Galaxy S III a duré sept bonnes heures avant que ne s'affichent la mention batterie faible", note le testeur. Un argument de poids pour les surfeurs compulsifs.