L'UFC et les tarifs bancaires : les banques en ligne en tête

L'UFC Que Choisir révèle ce mardi matin son palmarès des tarifs bancaires pour 2014. 110 banques françaises ont été passées au crible par l'association de consommateurs. Et les résultats sont qualifiés de "regrettables" par l'UFC : l'enquête montre en effet que l'inflation des tarifs bancaires se poursuit. Pour les mêmes services, c'est le grand écart tarifaire entre les banques.

(Maxppp)
avatar
Nathalie DeleauRadio France

Mis à jour le
publié le

De 0 à 360 euros
par an, la facture pour le client sur les dix services les plus fréquemment
utilisés est très contrastée. Sans surprise, les banques en ligne trustent le
podium des banques les moins chères de France dans cette enquête de l'UFC Que choisir. Boursorama et ING Direct arrivent en tête suivie
de trois autres banques sur internet.

Le succès des banques créées par les assurances

Bien placées
également, les "Assurbanquiers", c'est à dire les banques créées par
les compagnies d'assurance. La Macif, à la 5ème place ou encore "Groupama
banque" à la 7ème place figurent parmi les banques les moins chères du
marché.

Banques traditionnelles : des tarifs contrastés

Les banques
traditionnelles
constituent le reste du classement avec des écarts importants :
des tarifs allant du simple à un peu plus du double entre le Crédit Agricole
Aquitaine à 149 euros par an et la Société Marseillaise de Crédit, la plus
mauvaise élève avec en moyenne avec en moyenne 367euros de frais annuels.

La hausse la plus
notable est celle des frais de tenue de compte. Le tarif moyen a doublé en
l'espace de trois ans. Beaucoup de banques s'y sont mises.

Un point positif
tout de même: l'abonnement sur internet enregistre une baisse massive dans la
majorité des banques françaises étudiées par cette enquête. Sur son site, l'UFC-Que Choisir met aussi à disposition un comparateur gratuit.

 [null,null]140121_Etude Frais Bancaires publié par France_Info.fr