INFO FRANCE 2. Révélations sur les méthodes d’optimisation fiscale d’EDF

Grâce à des filiales au Luxembourg et en Irlande et à une participation dans une entreprise implantée aux Bermudes, l'entreprise soustrait plusieurs millions d’euros à l’impôt qu’elle doit payer chaque année en France. 

Voir la vidéo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des révélations électriques. "L’Oeil du 20h" a enquêté sur les pratiques fiscales d'EDF. Et peut révéler que l'électricien français, fleuron de l’industrie française, détenu à 84% par l'Etat, est adepte de l'optimisation fiscale. Par le biais de filiales installées au Luxembourg, en Irlande et d’une participation dans une entreprise située aux Bermudes, l’entreprise parvient à soustraire à son impôt plusieurs millions d’euros chaque année.

Les menaces de Michel Sapin 

Il y a un mois, alors que l’Europe était secouée par les révélations du Luxleaks, Michel Sapin avait pourtant adressé un avertissement aux multinationales qui fuient la fiscalité française. "L’optimisation fiscale (...) des entreprises qui, légalement, trouvent des solutions pour ne pas payer, ou payer très peu d’impôts, ce n’est plus acceptable", avait martelé le ministre des Finances en déplacement à Bruxelles. Il n'a pas souhaité répondre aux questions de "L'Oeil du 20h" sur les pratiques d'EDF en la matière. Finalement, les services de Bercy on finit par répondre mardi qu'ils n'avaient pas de connaissances techniques sur les filiales d'EDF au Luxembourg, en Irlande et dans les Bermudes.

Le batîment du groupe EDF à La Défense, à proximité de Paris.
Le batîment du groupe EDF à La Défense, à proximité de Paris. (MANUEL COHEN / AFP)