Entreprises : le nouveau paternalisme

Jusqu'où certains chefs d'entreprises sont-ils prêts à aller pour que leurs salariés se sentent bien ? Le reportage de France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils sont consultants, managers ou assistants de direction : ils travaillent dans la même entreprise mais aujourd'hui au programme, pas d'étude de marché. Pendant deux heures, leur entreprise leur offre les services d'une coach parentale. Elle va s'imiscer dans leur vie privée pour apprendre à dire "stop" aux ordinateurs et tablettes à la maison. Être coaché sur l'éducation de ses enfants sur son lieu de travail ? Pas de problème pour ces salariés.

Un système gagnant-gagnant ?

Les participants sont conscients : si l'entreprise les aide à concilier travail et famille, c'est pour les fidéliser. Et les entreprises sont de plus en plus à investir pour le bien-être de leurs salariés. France 2 prend l'exemple d'une multinationale qui dépense chaque année 10 millions d'euros pour faire profiter à ses salariés de nombreux services : conciergerie, crèche, manucure, salle de sports. Avec des objectifs : plus d'efficacité et plus d'attractivité. Mais des risques : que l'entreprise demande toujours plus à ses salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois quarts des jeunes de 18 à 24 ans sont \"prêts à tout\" pour réussir en entreprise, selon un sondage publié le 9 mai 2016. 
Trois quarts des jeunes de 18 à 24 ans sont "prêts à tout" pour réussir en entreprise, selon un sondage publié le 9 mai 2016.  (HERO IMAGES / HERO IMAGES/ Getty Images)