Crise à EDF: Thomas Piquemal démissionne pour s'opposer au programme EPR

Thomas Piquemal, directeur financier de l'entreprise, a démissionné lundi matin. Motif : la construction des EPR britanniques, ces centrales de nouvelle génération, qui menacent la survie même de l'entreprise selon lui.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

EDF doit-il construire deux réacteurs de type EPR en Grande-Bretagne et y investir plusieurs milliards d'euros ? Pour son directeur financier, la réponse est non. Thomas Piquemal vient de claquer la porte comme une confirmation de la crise traversée par le groupe. À l'origine de cette démission, il y a donc ce projet Hinkley Point au sud-ouest de l'Angleterre. Deux réacteurs nucléaires pour 23 milliards d'euros, dont les deux tiers payés par EDF.

Une démission qui entretient le doute sur la viabilité du programme EPR

Un investissement trop risqué selon son directeur financier alors que l'entreprise est en mauvaise santé. Ses bénéfices ont été divisés par trois l'an dernier. Une démission qui entretient le doute sur la viabilité du programme EPR. Un choix stratégique, mais ce programme censé révolutionner le nucléaire connaît de nombreux ratés. À  Flamanville, des anomalies ont été constatées et le chantier s'éternise. Suite au départ de son directeur financier, l'action a chuté de près de 7 points lundi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Thomas Piquemal, directeur financier d'EDF, le 16 février 2016 lors d'une conférence de presse organisée à Paris.
Thomas Piquemal, directeur financier d'EDF, le 16 février 2016 lors d'une conférence de presse organisée à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)