Concours Talents des cités : une ancienne lauréate crée son atelier de sacs à main

Le concours Talent des Cités est une manière de valoriser les initiatives dans les quartiers dits "difficiles". France 3 a rencontré une de ses anciennes lauréates qui a bien tiré profit de sa récompense.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

À 49 ans et Marseillaise depuis toujours, Nouria Nehari est la très fière propriétaire d'une boutique de sacs vendus aux alentours de 200 euros. Tout a commencé au Sénat à Paris lorsqu'elle remporte en 2005 un prix Talents des cités. Une reconnaissance, mais aussi une modeste somme d'argent : 1 500 euros qui lui permettent de lancer son affaire. La voie vers la maroquinerie et les sacs à main n'était pourtant pas tracée pour Nouria. La chef d'entreprise a grandi dans une cité des quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Une entreprise d'insertion

D'abord travailleuse sociale, elle choisit de créer sa propre entreprise sous l'oeil inquiet de ses proches. "C'était quelque chose d'inhabituel dans ma famille, mais dans le quartier aussi pour une femme", explique Nouria. Sa motivation, ce sont ses trois salariés eux aussi issus des quartiers environnants et jusqu'ici au chômage longue durée. Son atelier est une entreprise d'insertion et à ce titre, l'État paye la moitié des salaires. Nouria enseigne le métier à ses collègues. Elle partage aussi son expérience avec des élèves de l'école de la deuxième chance. Contrairement aux idées reçues, le taux de création de sociétés dans les cités est deux fois supérieur à la moyenne nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT