Apprentissage : au coeur de l'école de Veolia

Le numéro un français dans le traitement des eaux investit massivement pour former ses futurs employés dans des campus cinq étoiles. Une équipe de France 2 a visité l'un d'eux.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

L'apprentissage est une voie idéale vers l'emploi, et de plus en plus de grandes entreprises préfèrent l'organiser elles-mêmes. A Jouy-le-Moutier (Val-d'Oise) se trouve un établissement semblable à un village : 50 salles de cours, 275 chambres, restaurant, gymnase, salle de jeux... Bienvenue chez Veolia.

Sur ce campus privé, érigé par le numéro un français de l'assainissement des eaux, des jeunes apprennent leurs futurs métiers. Abdellah, formé en alternance en CAP constructeur en canalisations, a privilégié cette voie à celle des lycées traditionnels. "Il y a vraiment tout", confie-t-il à France 2. Veolia a construit cinq autres campus afin de former 650 apprentis par an. Cet investissement à 50 millions d'euros vise à obtenir une main d'oeuvre qualifiée pour ses besoins, ce que l'Education nationale ne lui fournit pas toujours.

La promesse d'un emploi

Rudy Crico, 22 ans, était au chômage depuis un an avant de commencer son CAP d'agent d'assainissement. Le voilà payé 1 000 euros net par mois dans des locaux flambants neufs et avec la certitude d'obtenir un CDI chez Veolia une fois son diplôme obtenu. Néanmoins, les métiers de l'eau ne font pas rêver. Alors, l'entreprise sort le tapis rouge pour séduire avec ses campus ultramodernes. Et ces efforts payent : 75% de ces jeunes obtiennent un CDI au sein de Veolia.

Le JT
Les autres sujets du JT
L'agence Veolia eau de Gap (Hautes-Alpes), le 20 juin 2012.
L'agence Veolia eau de Gap (Hautes-Alpes), le 20 juin 2012. (VIRGILE / MAXPPP)