Energie renouvelable : le chauffage au bois revient à la mode

France 2 a décidé de consacrer un dossier à ce mode de chauffage économique et écologique.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Le paysage de l'Ardèche, aux frontières du parc national des Cévennes, c'est la forêt : des pins, des hêtres, des châtaigniers... Des bois qui servent à la menuiserie, à la fabrication de panneaux, mais aussi à la production d'énergie. Une énergie renouvelable, car ces arbres repousseront. Les bois utilisés pour le chauffage "sont tous mal conformés et n'ont aucun usage scierie ou autres usages quels qu'ils soient", explique à France 2 Florent Germon, directeur du site.

Gare à la surexploitation

Le bois provenant en moyenne de 80 kilomètres à la ronde est coupé en copeaux puis transformé en énergie. Problème : la demande de bois explose, surtout en Ardèche. Le risque de surexploitation inquiète certains habitants en bordure des forêts. Pour certains, les coupes rases menacent la flore et la faune. Mais pour les exploitants forestiers, ce nouveau marché est une aubaine. "La surexploitation sur la zone où on travaille peut poser un problème. Si on continue à se concentrer tous sur les zones plus faciles, on va exploiter plus vite que ce que la forêt pousse", admet tout de même Bernard Philp, exploitant forestier qui ne pratique plus les coupes rases. Aujourd'hui, les bois sont achetés deux fois plus cher qu'il y a deux ans. Le bois est très convoité. La forêt représente un tiers de notre territoire. Reste à l'exploiter au mieux.

Le JT
Les autres sujets du JT