En 2016, il y a eu autant de créations que de fermetures d'usines en France

Au total, 136 usines ont été créées et autant, fermées, selon l'observatoire du cabinet Trendeo. Pour autant, la France peine toujours à créer de l'activité industrielle sur son territoire.

L\'usine Whirlpool d\'Amiens (Picardie), ici photographiée le 24 janvier 2017, sera bientôt délocalisée en Pologne.
L'usine Whirlpool d'Amiens (Picardie), ici photographiée le 24 janvier 2017, sera bientôt délocalisée en Pologne. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le nombre de fermetures d'usines en France a été compensé en 2016 par celui des créations d'usines, selon une étude de l'observatoire Trendeo, publiée lundi 20 mars. Au total, 136 usines ont été créées et autant, fermées. Entre 2009 et 2015, les fermetures de sites étaient supérieures aux ouvertures et la France avait perdu 598 usines au total.

Une timide reprise des emplois industriels

Pour autant, la France peine encore à créer des usines. En 2016, d'ailleurs, "les ouvertures d'usines sont en légère baisse (-23)", explique Trendeo. L'amélioration, selon le cabinet, "provient donc de la plus forte baisse des fermetures (-56)". Les trois secteurs où les créations ont été les plus nombreuses sont l'industrie alimentaire (20 créations d'usines), les produits métalliques divers (10) et la production et les distributions d'électricité et de gaz (10).

Du côté de l'emploi, l'année 2016 se termine avec un solde positif de 643 emplois industriels, qui "s'explique par la remontée de l'automobile, dont le solde net passe en positif, mais également de la pharmacie, secteur qui est en positif pour la première fois depuis 2009". Autre enseignement, "les usines créées sont plus petites et passent d'un nombre médian de 30 emplois en 2009 à 20 en 2016".