VIDEO. Licencier sans motif, le rêve de Pierre Gattaz

Faut-il supprimer l'obligation de justifier un licenciement ? C'est le nouveau pavé dans la mare de Pierre Gattaz, le patron du Medef. 

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Licencier des salariés sans aucun motif, c'est le nouveau rêve de Pierre Gattaz. Selon le président du Medef, un chef d'entreprise qui pourrait se séparer sans justification de ses salariés aurait plus de facilités à embaucher. Aujourd'hui, pour être légale, la rupture d'un CDI doit avoir une "cause réelle et sérieuse" avec des motifs précis comme l'insuffisance professionnelle, la faute ou la difficulté économique de l'entreprise.

Une provocation

Pour le Medef, les contestations de licenciements aux prud'hommes sont trop nombreuses. Mais les syndicats estiment que la proposition de Pierre Gattaz est une provocation. Le président du Medef "rejoint le patronat le plus rétrograde, voire le plus réactionnaire qui existe au monde", selon Jean-Claude Mailly. Le gouvernement a rejeté cet appel du patronat en le qualifiant de "très conservateur"

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président du Medef, Pierre Gattaz, le 17 juin 2014.
Le président du Medef, Pierre Gattaz, le 17 juin 2014. (ERIC PIERMONT / AFP)