François Hollande était à Cherbourg (Manche), lundi  30 septembre, pour donner le coup d'envoi du développement de la filière française de l'énergie hydrolienne. Le président de la République a évoqué les quatre projets de fermes pilotes au large des côtes normande et bretonne.

En marge de ce déplacement, 560 personnes, selon la police, 800 à 900 selon la CGT, ont manifesté dans la ville pour demander la défense de leur emploi et du service public de santé. Les manifestants, tenus à distance par les forces de l'ordre, n'ont pu croiser le chef de l'Etat sur les lieux. 

La Normandie dispose d'infrastructures portuaires importantes, notamment à Cherbourg, où Alstom doit signer un accord avec Ports normands associés. Il devrait permettre au groupe, s'il est retenu dans l'attribution des fermes pilotes, d'y réaliser l'assemblage final de ses hydroliennes.

François Hollande quitte les Constructions mécaniques de Normandie (CMN) après une visite, le 30 septembre 2013, à Cherbourg (Manche).
François Hollande quitte les Constructions mécaniques de Normandie (CMN) après une visite, le 30 septembre 2013, à Cherbourg (Manche). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)