13h15, France 2

VIDEO. "13h15". Les ouvriers associés dans une Scop redressent la Fonderie Gillet

La Fonderie Gillet, située à Albi (Tarn), a été sauvée de la fermeture définitive par ses ouvriers après la liquidation judiciaire fin 2014. Grâce à leur Société coopérative et participative (Scop), ces repreneurs l’ont remise sur les rails. Et aujourd’hui, les résultats sont là… Extrait de "13h15 les Français" du 19 mars.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les ouvriers de la Fonderie Gillet à Albi (Tarn) se rendent ce jour-là à l’assemblée générale de la Société coopérative et participative (Scop) dans laquelle ils sont associés depuis novembre 2014. Ils s’étaient donné trois ans pour sauver leur usine après la liquidation judiciaire. Leur pari est aujourd’hui gagné… en seulement deux ans !

"Nous pouvons nous féliciter du travail accompli sur l’année 2016, affirme Boris, le directeur technique, devant ceux qui ont sauvé l’usine de la fermeture. Même si la fonderie n’a pas pour objectif de rémunérer le capital, les résultats de cette année nous ont permis d’honorer l’ensemble de nos dépenses et de se constituer une réserve financière afin de consolider l’avenir de notre société."

"Il n’y avait qu’une coopérative pour arriver à faire ça"

Les coopérateurs applaudissent les résultats qui ont permis de faire renaître de ses cendres la plus vieille fonderie de France, créée il y a 330 ans, sous le règne de Louis XIV. Ils doivent maintenant voter pour accepter de nouveaux membres au sein de la Scop. Patrice et Landry, deux jeunes ouvriers, ont postulé. Dans la cour de l’usine, ils attendent le verdict des fondateurs de la coopérative. Après le vote, les deux candidats entrent dans la salle de réunion : "Bienvenue à Landry et Patrice qui font officiellement partie aujourd’hui de la Scop Gillet."

Pendant la photo de famille, devant la façade de la fonderie, chacun se félicite de l’aventure commencée il y a deux ans : "Elle n’a jamais été aussi bien gérée, cette entreprise""Il n’y avait qu’une coopérative pour arriver à faire ça. On a fait bloc tous ensemble""On est fiers de ce qu’on a fait et on ne le regrette pas. Les vacances ? On en aura peut-être l’année prochaine. On verra…"

A (re)voir :
"13h15 le samedi" : vingt-sept patrons pour une usine
"13h15 le samedi" : vingt-sept patrons pour une usine, la suite
> "13h15 les Français" : vingt-sept patrons pour une usine : la victoire en récompense

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)