Taxis, écoles, aéroports... grèves en série ce mardi

C'est une journée noire qui s'annonce. Plusieurs grèves sont prévues ce mardi, notamment dans la Fonction Publique. Voici les perturbations qui vous attendent.

(Manifestation contre la réforme du collège en octobre dernier © maxPPP)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

C'est un mardi qui s'annonce compliqué en raison de plusieurs appels à la grève. Sur les routes, dans les écoles et les aéroports, de nombreuses perturbations sont à prévoir. 

Des crèches et des écoles fermées

5,6 millions d'agents de la Fonction Publique sont invités à faire grève ce mardi à l'appel des syndicats CGT, FO et Solidaires, majoritaires dans le secteur. Ils protestent contre le gel du point d'indice des fonctionnaires depuis 6 ans et réclament donc une hausse de leur pouvoir d'achat. Selon les syndicats, les fonctionnaires auraient perdu 8% de pouvoir d'achat depuis 2010 à cause de l'inflation.

Parmi les services publics perturbés il faut donc s'attendre à trouver portes closes dans de nombreuses crèches et écoles.

Les enseignants mobilisés pour le collège

Les enseignants seront aussi mobilisés ce mardi pour protester contre la réforme du collège. Le SNUIpp, premier syndicat enseignant estime qu'un tiers des instituteurs seront en grève, soit près de 100.000 grèvistes. A Paris, le taux de gréviste devrait avoisiner les 45%. Forte mobilisation annoncée aussi en Haute-Garonne, dans le Haut-Rhin, en Seine-et-Marne et en Seine-Saint-Denis avec un enseignant sur deux en grève. Ils devraient manifester dans les rangs de leurs autres collègues fonctionnaires.  Plusieurs cortèges sont prévus à Paris et dans plusieurs villes de province. 

A Paris, le rassemblement des académies de Paris, Créteil et Versailles partira à 13h30 de Port-Royal direction Montparnasse pour rejoindre les autres fonctionnaires dont le cortège est prévu à 14h.

Les aéroports perturbés

Le trafic sera aussi perturbé dans les aéroports à cause d'une grève des contrôleurs aériens. Les deux principales organisations syndicales du secteur, SNCTA et USA-CGT appellent à se mobiliser pour l'emploi et les salaires. La direction générale de l'aviation civile a d'ores et déjà demandé aux compagnies d'annuler 20% de leurs vols à titre préventif.

Les taxis en grève 

Pour aller à l'aéroport prendre l'avion mardi, il faudra sans doute s'armer de patience. De grosses perturbations sont attendues dès 6h du matin à Roissy et Orly en raison de la mobiisation annoncée des chauffeurs de taxi qui entendent protester contre la concurrence des VTC. Les taxis doivent aussi se rassembler porte Maillot à Paris et près du ministère des Finances à Bercy. 

Plusieurs appels à manifester dans le calme ont d'ores et déjà été lancés car les derniers mouvements de taxi avaient largement débordé. Ibrahima Sylla, lui, est président des Taxis de France, il appelle carrément les VTC à rester chez eux.

Ecoutez Ibrahima Sylla, président des Taxis de France
--'--
--'--

(Grève 26 janvier 2016 © Idé)