Réforme du droit du travail : François Hollande désavoue Myriam El Khomri

Après la menace du 49-3 brandie par la ministre du Travail, François Hollande fait marche arrière.

Voir la vidéo
France 3
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Myriam El Khomri aurait-elle dû réfléchir davantage avant de parler ? Pour Catherine Demangeat, Myriam El Khomri s'est avancée en brandissant la menace du 49-3 pour faire passer en force son projet de réforme du Code du travail. "La ministre du Travail a heurté une bonne partie des socialistes, déjà très réservée sur le contenu de la réforme", déclare la journaliste. Jeudi 18 février, Jean-Christophe Cambadélis a prévenu qu'il ne voterait pas le texte en l'état.

Ménager la majorité

"Aujourd'hui, François Hollande a voulu rassurer et pour calmer le jeu il a écarté tout passage en force. Après le tumulte sur la déchéance de nationalité, il n'a sans doute pas envie d'engager une nouvelle guérilla sur un autre totem de la gauche, le droit du travail", analyse la journaliste. François Hollande veut ressouder la majorité après son remaniement ministériel et n'hésite donc pas à désavouer sa ministre du Travail si c'est le prix à payer. "Au-delà, François Hollande marque sa différence avec Manuel Valls", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre du Travail, Myriam El Khomri, à l'issue du Conseil des ministres, le 7 octobre 2015, à Paris.
La ministre du Travail, Myriam El Khomri, à l'issue du Conseil des ministres, le 7 octobre 2015, à Paris. (YANN BOHAC / CITIZENSIDE.COM / AFP)