Avenue de l'Europe, le mag, France 3

VIDEO. Droit du travail : en Grèce, des réformes illégales ?

Rentrée sociale houleuse en France sous le signe du Code du travail. Notre pays est le dernier de l'Union européenne à s'y attaquer. Dans "Avenue de l'Europe" le 13 septembre, nous verrons les conséquences de ces réformes ailleurs. En Grèce, au regard de la Charte sociale européenne, certaines lois votées à la demande de Bruxelles seraient illégales. Extrait.

Voir la vidéo
FRANCE 3 / FRANCETV INFO
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

A l'heure des ordonnances réformant le Code du travail, quel bilan chez les Européens qui ont mené des réformes avant la France ? Le 13 septembre, "Avenue de l'Europe" se rend en Grèce, où les jeunes en sont les premières victimes. Au nom de l’emploi, une nouvelle loi a réduit le salaire minimum des moins de 25 ans de 32%, contre 22% pour les autres salariés. Pourtant, rappelle Nikos Gavalas, avocat spécialiste du travail, l'article E de la Charte sociale européenne interdit toute forme de discrimination – par conséquent celles qui seraient basées sur l'âge. 

Des violations multiples de la Charte sociale européenne

Et cette autre loi grecque qui permet de licencier sans préavis ni indemnité pendant la première année de travail ? "Dans la pratique, la plupart des employeurs ne gardent leur employé que onze mois, explique Nikos Gavalas, puis ils en embauchent un autre"... sans frais. Des lois contraires à la Charte sociale européenne, et pourtant adoptées par le Parlement grec... à la demande des Européens. Des exemples multiples de violation qui font dire au magistrat, Charte sociale européenne en main, que "en clair, ceci ne vaut rien dans la pratique".

> A lire sur le sujet, cet article sur "Le droit du travail en Grèce à l'épreuve du droit international et européen".

Extrait d'un reportage en Grèce à voir dans "Avenue de l'Europe" le 13 septembre 2017.