Réforme du Code du travail : vers "une précarisation des salariés" ?

Dominique Plihon, professeur d'Économie financière à l'université Paris 13, et porte-parole d'Attac France, était l'invité du Soir 3 ce vendredi 22 septembre.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Alors qu'Emmanuel Macron vient de signer les ordonnances visant à réformer le Code du travail, Dominique Plihon, professeur d'Économie financière à l'université Paris 13, est en plateau ce vendredi 22 septembre, pour faire part de son inquiétude. "Elles représentent une menace parce qu'elles créent, aggravent un déséquilibre important entre les salariés d'un côté et le patronat de l'autre", dénonce-t-il en plateau.

Trois illustrations

Un déséquilibre qui se traduit par "une précarisation des salariés" selon le porte-parole d'Attac. "D'abord par des contrats de travail plus précaires comme les contrats de chantier, par des licenciements rendus plus faciles et moins coûteux pour les entreprises, et aussi par un affaiblissement du rôle des syndicats dans les entreprises", détaille en plateau Dominique Plihon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les ordonnances réformant le Code du travail devront, pour être pérennisées, être ratifiées par le Parlement.
Les ordonnances réformant le Code du travail devront, pour être pérennisées, être ratifiées par le Parlement. (FRED TANNEAU / AFP)