Réforme du Code du travail : les syndicats désunis

Consultés lors de la rédaction du projet, les partenaires sociaux ont bien évidemment été les premiers ce matin à découvrir les ordonnances. Deux heures de réunion avec le Premier ministre et à l'arrivée, les premières critiques sur cette réforme.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ils ont eu la primeur des 200 pages. Syndicats des salariés et représentants du patronat ont été reçus à Matignon pour connaître tous les détails de la réforme du Code du travail. Après plus de deux heures de réunion, premier verdict de la CFDT : de la déception. "La CFDT pense que cette réforme n'est pas à la hauteur de la modernisation des relations sociales que l'on aurait pu attendre dans un pays moderne avec les profondes transformations du travail que nous connaissons", exprime Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT.

FO plus optimiste

La CFDT pourtant jusqu'à présent favorable à cette réforme est très critique. Force ouvrière se montre moins sévère. "Nous allons examiner attentivement l'ensemble des textes c'est évident et on rendra un jugement définitif à la fin. On a consolidé la branche, pour autant il reste un problème sur les primes, je l'ai toujours dit", affirme Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO. Pour la CGT qui s'est toujours opposée à la réforme, les salariés seront les premières victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, le 24 juillet 2017 dans la cour de Matignon à Paris.
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, le 24 juillet 2017 dans la cour de Matignon à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)