Réforme du Code du travail : plus de flexiblité, un contrat le temps d'un projet

L'un des points importants des mesures phares annoncées, c'est l'extension du CDI de chantier.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un nouveau contrat synonyme de révolution dans l'entreprise : le contrat de chantier, à mi-chemin entre un CDI et l'intérim. Un CDI assoupli qui existe déjà dans le BTP. Le principe : aucune date précise de fin de contrat. Si le chantier est retardé par exemple par des intempéries, ou par des problèmes de livraison, le contrat est automatiquement prolongé. À la fin de la mission, le salarié peut être licencié sans prime de précarité, mais son patron doit tenter de le réaffecter.

Le secteur de l'informatique et du numérique intéressés

Pendant un an, il est prioritaire pour être réembauché. Le CDI de chantier présente une flexibilité alléchante pour de nombreux secteurs. Une précarité que dénoncent certains syndicats. Avec la réforme, toutes les branches professionnelles qui le souhaitent pourront recourir à ces contrats. Elles pourront à chaque fois déterminer leurs propres règles. Le secteur de l'informatique et du numérique, qui repose énormément sur des projets, s'est déjà dit particulièrement intéressé.      

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers sur un chantier à Nice en 2017. Image d\'illustration.
Des ouvriers sur un chantier à Nice en 2017. Image d'illustration. (MAXPPP)