DIRECT. Réforme du Code du travail : la mobilisation s'essouffle pour la troisième journée de mobilisation

A Paris, le cortège a rassemblé 25 000 personnes selon la CGT, 5 500 d'après la police. C'est moitié moins que lors des deux dernières journées de manifestation en septembre. 

Des manifestants dans les rues de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 19 octobre 2017.
Des manifestants dans les rues de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 19 octobre 2017. (CITIZENSIDE/DENIS THAUST / CITIZENSIDE)
avatar
Catherine FournierKocila MakdecheVincent MatalonFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

La CGT et Solidaires organisaient, jeudi 19 octobre, une troisième journée contre les ordonnances de la réforme du Code du travail en vigueur depuis près d'un mois. Le résultat est sans appel : il y avait moins de monde que lors des deux dernières journées de mobilisation en septembre. Une nouvelle intersyndicale, programmée le 24 octobre, pourrait donner lieu à un appel plus unitaire.

 A Paris. Le défilé a rassemblé 25 000 personnes selon la CGT, 5 500 d'après la police. C'est moitié moins que lors des deux premières journées de contestation organisées au mois de septembre. Le syndicat avait comptabilisé 55 000 manifestants à Paris le 21 septembre et 60 000, le 12 septembre. 

 Dans les grandes villes. Là aussi, l'essoufflement est net. A Marseille, seules 20 000 personnes ont manifesté, selon la CGT. Ils étaient 50 000, le 21 septembre et 60 000, le 12 septembre. Les cortèges étaient également moins garnis à Bayonne, Rennes, Toulouse ou encore Lyon. "On est déterminés à aller jusqu'au bout", a assuré Philippe Martinez, le leader de la CGT, qui a participé dans la matinée à la manifestation marseillaise.

Les organisations reçues. Après l'Elysée la semaine dernière, Matignon reçoit depuis mardi les organisations patronales et syndicales pour évoquer ces réformes, qui doivent aboutir à un projet de loi en avril, avant le troisième volet, celui de la réforme des retraites.

Le trafic SNCF peu perturbé. "Très peu de perturbations" ont été constatées jeudi matin, a indiqué un porte-parole du groupe ferroviaire. "Il peut y avoir éventuellement localement quelques suppressions de trains", mais "rien de significatif", a-t-il ajouté.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TRAVAIL

21h11 : Près de 14 000 personnes ont manifesté en France contre les ordonnances modifiant le Code du travail, indique le ministère de l'Intérieur.

18h44 : Alors que la manifestation parisienne contre la réforme du Code du travail s'éteint peu à peu, voici quelques images tournées tout à l'heure, dans le cortège :

(FRANCEINFO)


16h27 : Les premiers chiffres de la mobilisation à Paris sont tombés. Les manifestants seraient 5 500, selon la préfecture de police, contre 25 000, selon la CGT. C'est bien moins que les précédentes mobilisations, où la préfecture de police avait comptabilisé 16 000 manifestants le 21 septembre et 24 000, le 12 septembre.

15h29 : "Macronism is coming." Pour dénoncer la politique du gouvernement, certains manifestants font dans la référence cinématographique avec ce clin d'œil à la série Game of Thrones.

15h00 : Haro sur les chômeurs ? La sortie de Pierre Gattaz, le président du Medef, affirmant qu'il fallait davantage contrôler les chômeurs a suscité la polémique. Nous en avons profité pour vérifier quatre idées reçues sur les demandeurs d'emploi dans cet article.



(PHILIPPE HUGUEN / AFP)

14h52 : Pas beaucoup de militants au départ de la manifestation de Montparnasse à Paris direction Denfert-Rochereau. Sur ces images, on voit surtout des militants de la CGT, syndicat à l'origine de la mobilisation avec Solidaires.






(FRANCEINFO)

14h15 : Sur le tracé de la manifestation, plusieurs stations sont fermées, prévient la RATP sur Twitter.

14h09 : Les manifestants commencent à se rassembler à Montparnasse pour cette troisième journée de mobilisation parisienne contre la réforme du Code du travail. Voici quelques photos de journalistes sur place.

13h31 : Notons cependant que tous les chiffres n'ont pas été consolidés. La mobilisation, prévue dès 14 heures à Paris, pourrait aussi changer la donne.

13h31 : C'est tout le contraire, cher @anonyme. Cette troisième journée de mobilisation contre la loi Travail s'essouffle, si l'on considère les manifestations qui ont eu lieu dans plusieurs villes françaises ce matin. Seules 20 000 personnes ont manifesté à Marseille, selon la CGT, contre 50 000 le 21 septembre et 60 000 le 12 octobre. Dans d'autres régions, les premières manifestations montraient aussi une baisse, notamment à Pau, Bayonne ou Rennes.

13h31 : Bonjour, comment se passe la mobilisation contre la loi Travail ? On annonce de fortes mobilisations ... pouvez vous nous en dire plus

12h34 : Allons du côté de Toulouse, pour faire un point sur la mobilisation contre le réforme du Code du travail. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté ce matin dans les rues de la "Ville rose". Nos confrères de France 3 Occitanie vous en disent plus.

(Anthony Alpern / France 3 Occitanie)

07h49 : Si vous devez prendre le train aujourd'hui, sachez que la quasi-totalité des trains de la SNCF rouleront malgré un nouvel appel à la grève contre la réforme du code du travail relayé par la CGT cheminots. L'entreprise prévoit seulement de légères perturbations sur certaines lignes Intercités et TER.