Code du travail : un texte qui donne le pouvoir aux patrons ?

Thibault Lanxade, vice-président du Medef, est l'invité du Soir 3, ce jeudi 31 août. Il réagit aux ordonnances annoncées par Matignon en vue de la réforme du Code du travail.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après l'annonce par Matignon des changements en vue pour la réforme du Code du travail, le Medef s'est montré globalement satisfait par le texte. Que faudrait-il pour que l'organisation patronale soit totalement satisfaite ? "Il y a un point qui est insuffisant : le mandatement extérieur, ce qui permet finalement de négocier dans l'entreprise, n'est pas étendu aux entreprises de plus de 50 salariés", explique Thibault Lanxade, vice-président du Medef, sur le plateau du Soir 3.

Des aménagements à prévoir ?

Ce jeudi 31 août, au soir, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé qu'il pouvait y avoir des aménagements à la marge. Est-ce qu'il y a une clause de rovoyure avec le gouvernement ? "Pas réellement, en fin de compte. Il va y avoir des ajustements dans les décrets d'application. Là, il y aura des discussions. Peut-être que le gouvernement attendra la journée de mobilisation du 12 septembre pour savoir comment il va ajuster son texte. (...) Je pense que le cap est bon, les grandes lignes sont satisfaisantes pour les PME et le TPE, reste la possibilité d'aller plus loin pour les entreprises de plus de 50 salariés", estime Thibault Lanxade.

Le JT
Les autres sujets du JT
Thibault Lanxade, vice-président du Medef, est l\'invité du Soir 3, ce jeudi 31 août. Il réagit aux ordonnances annoncées par Matignon en vue de la réforme du Code du travail.
Thibault Lanxade, vice-président du Medef, est l'invité du Soir 3, ce jeudi 31 août. Il réagit aux ordonnances annoncées par Matignon en vue de la réforme du Code du travail. (FRANCE 3)