Réforme du Code du travail : quelles évolutions au texte ?

Après des semaines de polémiques, de discussions avec les syndicats, le gouvernement présente un projet de loi travail qui a beaucoup évolué. France 3 fait le point.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Le gouvernement s'était donné deux semaines pour revoir la loi travail. Ce jeudi matin, le délai est écoulé. Le projet de loi comporte finalement 53 articles, qui pour certains ont fait l'objet de nombreux remaniements. Parmi eux, le plafonnement des indemnités de licenciement aux prud'hommes. L'idée a été abandonnée au profit d'un barème indicatif, au grand dam du patronat. "Cette version 2 n'est pas acceptable et ne servira strictement à rien pour recréer de l'emploi, mais pire que ça, nous voyons des contraintes supplémentaires arriver(...). Nous sommes aujourd'hui extrêmement inquiets sur ce projet de loi ", a réagi Pierre Gattaz, président du Medef.

Abandon de la réforme

Les patrons ne sont pas les seuls à être inquiets. De nombreux syndicats réclament le retrait de la réforme. Parmi les reproches, l'assouplissement des conditions de licenciement économique qui pourrait se justifier non plus au niveau de l'établissement concerné, mais au niveau national, c'est à dire au niveau du groupe. Le gouvernement compte tout de même sur l'aval d'une majorité de députés pour voter le texte.

Le JT
Les autres sujets du JT