INFO FRANCEINFO - Éducation : le gouvernement accède à de nombreuses requêtes des agents d'écoles maternelles

Après deux grèves en deux mois, les 60 000 assistant(e)s en école maternelle devraient finalement voir une partie de leurs requêtes satisfaites par le gouvernement lundi. Ces mesures vous sont dévoilées par franceinfo.

Manifestation d\'Atsem à Tours, en décembre 2016.
Manifestation d'Atsem à Tours, en décembre 2016. (MaxPPP)
avatar
Solenne Le HenRadio France

Mis à jour le
publié le

Après deux grèves en deux mois, les Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) obtiennent finalement gain de cause sur une partie de leurs revendications. Le gouvernement va préciser ces mesures lundi 13 février.

Le statut des Atsem n'a quasiment jamais évolué

Ces agents des écoles maternelles aux salaires parmi les plus bas de la fonction publique territoriale demandaient davantage de reconnaissance et des possibilités d'évolution de carrière. Les Atsem sont aujourd'hui 60 000 en France et leur statut n'a quasiment jamais évolué. Annick Girardin, la ministre de la Fonction publique, leur annoncera lundi après-midi qu'elle accède à une grande partie de leurs demandes.

Droit au reclassement, rôle clairement défini...

La ministre devrait d'abord annoncer un calendrier de réunions entre les employeurs des Atsem, les communes et les syndicats. Il s'agit de définir clairement leur rôle. Car leurs tâches diffèrent selon chaque commune. Ainsi, celles qu'on appelait autrefois les dames de service peuvent enchaîner dans une même journée le ménage de l'école, l'accueil du matin, l'aide aux enseignants pendant la classe, la cantine et la garderie du soir.

Ensuite, les agents des maternelles vont pouvoir bénéficier du droit au reclassement, c'est une sorte de reconnaissance de la pénibilité de leur travail. Les maires devront en effet pouvoir leur proposer un autre poste dans la commune, comme agent administratif par exemple.

Aucune hausse spécifique des salaires

Il n'est pas prévu de hausse spécifique des salaires, si ce n'est celle accordée pendant le quinquennat à tous les agents de la fonction publique territoriale. Mais les Atsem vont pouvoir évoluer, passer en catégorie B, sur concours. C'était l'un des seuls métiers de la fonction publique où il n'y avait aucune possibilité d'évolution. Les agents restaient jusqu'à présent toute leur carrière au grade le plus bas, celui de la catégorie C.