Recherche d'emploi : les difficultés d'une senior

Des centaines de personnes de plus de 50 ans restent à la porte de l'emploi. Margaux Gilquin, 55 ans, était autrefois assistante de direction. Elle est au chômage depuis huit ans et le raconte dans un livre.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Travailler et se sentir utile, une sensation que Margaux Gilquin, 55 ans, n'a plus connue depuis longtemps. "Cela fait huit ans que je suis dans la galère, dans la souffrance et que je regarde les autres vivre", se désole Margaux. Elle a perdu son travail d'assistante de direction dans un grand groupe en 2008. Margaux Gilquin est licenciée. Issue de la génération du plein emploi, elle entame ses recherches confiante. 

Huit ans de galère 

"J'avais toutes les conditions pour retrouver un CDI. J’habitais à Paris, 50 ans, diplômée avec une bonne expérience et plus d'enfants à charge et surtout disponible et motivée", explique la demandeuse d'emploi, émue. Le monde du travail a changé et les modes de recrutement aussi. "Je ne savais pas mettre un CV en ligne par exemple", explique Margaux. Malgré les CV envoyés et les missions d'intérim réussies, aucun CDI. Aujourd'hui, elle est hébergée chez des amis et vit avec l'allocation de solidarité spécifique, soit 487 euros par mois. En écrivant un livre, elle veut attirer l'attention sur le chômage des seniors.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans une agance Pôle emploi à Armentières (Nord), le 27 août 2014.
Dans une agance Pôle emploi à Armentières (Nord), le 27 août 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)