VIDEO. "Certains, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes", lâche Macron à propos des salariés de GM&S

Le chef de l'Etat était en visite à Egletons (Corrèze) mercredi. 

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La petite phrase du président de la République risque de faire réagir. Lors d'une visite à Egletons (Corrèze), consacrée à la formation et à l'apprentissage, Emmanuel Macron a critiqué l'attitude des manifestants de GM&S, venus de La Souterraine, dans le département voisin de la Creuse. "Certains, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas", a-t-il lancé à propos d'une entreprise de fonderie de la région qui n'arrive pas à recruter.

C'est Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine, qui accompagnait le chef de l'Etat lors de la visite, qui a évoqué le problème de recrutement de la fonderie. "Il y en a qui ont les qualifications pour le faire et ce n'est pas loin de chez eux," ajoute Emmanuel Macron.

Les salariés de l'équipementier automobile creusois GM&S, présents en nombre et accompagné d'élus, ont fait face aux forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes, quelques heures avant la venue d'Emmanuel Macron. Ils souhaitaient se rapprocher du lieu où le chef de l'Etat devait effectuer sa visite mais se sont heurtés peu après à un barrage de gendarmes mobiles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron à Egletons (Corrèze), le 4 octobre 2017 
Emmanuel Macron à Egletons (Corrèze), le 4 octobre 2017  (LUDOVIC MARIN / AFP)