Textile : 800 emplois menacés chez Mim

800 emplois sur 1 100 vont vraisemblablement être supprimés chez Mim. L’enseigne était en redressement judiciaire, elle vient de retrouver un repreneur.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Jusqu'à la dernière minute, ces salariés de la marque de vêtements Mim espéraient une décision de justice favorable : une offre de reprise totale, préservant presque tous les emplois. Le tribunal a retenu les offres partielles ce 28 mars, cela signifie la liquidation de l'entreprise. 800 licenciements annoncés sur les 1 100 emplois que compte l'enseigne. "On va perdre nos emplois. Comment on va se retourner ? Comment ça va se passer ? C'est toutes ces questions-là qui viennent en tête", indique cette femme.

Concurrence d'internet et des grandes marques internationales

Les deux repreneurs, une marque française et une suisse, devraient conserver 71 magasins sur 233, mais l'enseigne Mim disparaîtra définitivement. Une nouvelle victime dans le secteur de l'habillement à petits prix, confronté à la concurrence d'internet et des grandes marques internationales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés  de l\'enseigne Mim manifestent devant le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 28 mars 2017.
Des salariés  de l'enseigne Mim manifestent devant le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 28 mars 2017. (FRANCE 3 PARIS ILE-DE-FRANCE)