Pourquoi les grandes entreprises européennes se délocalisent en Pologne

Whirlpool, à son tour, vient d'annoncer une opération de délocalisation vers la Pologne. Pourquoi ce pays devient-il l'atelier de l'Europe ? 

France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À Amiens, dans la Somme, 290 salariés vont perdre leur emploi, car l'usine Whirlpool où ils travaillaient est délocalisée en Pologne, à une heure de Varsovie. "C'est vraiment du licenciement pour rassurer la bourse. On part à l'Est, comme ça on fait croire qu'on fait ce qu'il faut pour gagner de l'argent", ironise une employée de l'usine. Uniquement pour des raisons financières ?

Salaires bas et main-d'oeuvre qualifiée

Les salaires n'ont rien à voir avec la France. 480 euros par mois, soit trois fois moins que le SMIC français. Une main-d'oeuvre pas chère, qualifiée, une situation idéale au cœur de l'Europe : autant d'arguments pour se tourner vers la Pologne, au détriment des travailleurs de l'Hexagone. De nombreux sous-traitants investissent eux aussi le pays, à quelques pas des entreprises avec lesquelles ils collaborent.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Whirlpool d\'Amiens (Somme) emploie 300 salariés.
L'usine Whirlpool d'Amiens (Somme) emploie 300 salariés. (MAXPPP)