Nestlé : les salariés manifestent contre la fermeture du laboratoire Galderma

La filiale de Nestlé implantée près de Nice (Alpes-Maritimes) a décidé d'arrêter sa production et de fermer l'usine en 2018. Pourtant, la société fait des bénéfices et a même profité de près de 70 millions d'euros d'argent public.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plusieurs centaines de salariés du laboratoire Galderma ont manifesté à Sophia Antipolis, près de Nice (Alpes-Maritimes), ce jeudi 9 novembre. Ils ont effectué un Haka impressionnant devant le site de cette filiale de Nestlé. Ils ont ainsi protesté contre la suppression de 400 postes sur les 550 du site.

68 millions d'euros d'aide publique

En septembre dernier, l'annonce de la fermeture du groupe Galderma est un choc. Cette filiale produit des crèmes dermatologiques, mais le géant suisse a décidé d'arrêter la production. Pourtant, Nestlé fait des bénéfices chaque année et a bénéficié de 68 millions d'euros d'aide publique, sous forme de crédit d'impôt recherche. Salariés et élus aimeraient que le groupe suisse restitue cet argent, mais au regard de la loi, ce remboursement a peu de chance d'aboutir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les salariés du laboratoire Galderma entament un haka contre Nestlé à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), le 9 novembre 2017
Les salariés du laboratoire Galderma entament un haka contre Nestlé à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), le 9 novembre 2017 (YANN COATSALIOU / AFP)