VIDEO. Goodyear : manifestation pour la relaxe de 8 salariés condamnés à de la prison ferme

Une journée de mobilisation se déroule jeudi 4 février pour mettre fin, selon le patron de la CGT Philippe Martinez, à la "criminalisation de l'action syndicale".

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Mobilisation dans plusieurs villes de France, jeudi 4 février, pour réclamer la relaxe de huit anciens salariés de Goodyear. Ceux-ci ont été condamnés, le 12 janvier, à 24 mois de prison (dont neuf fermes) après la séquestration de deux cadres de l'entreprise. Le parquet avait décidé de poursuivre les syndicalistes, malgré le retrait de plainte des dirigeants séquestrés, et la peine prononcée est d'une lourdeur inédite.

Un millier de personnes

Derrière le slogan "réprimés, méprisés, stop", plus d'un millier de personnes se sont rassemblées place de la Nation à Paris. A la tribune, les huit anciens de Goodyear et le leader de la CGT Philippe Martinez. Ce dernier a dénoncé la "criminalisation de l'action syndicale"

L'ancien délégué CGT Goodyear, Mickaël Wamen, l'un des condamnés, a également demandé "l'arrêt des poursuites"Les huit ex-employés, contre lesquels aucun mandat de dépôt n'a été requis, sont libres dans l'attente de leur jugement en appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
La banderole "Relaxe pour les 8 de Goodyear" est brandie place de la Nation à Paris, au cours d'une manifestation de mobilisation en faveur de syndicalises condamnés à de la prison ferme, le 4 février.
La banderole "Relaxe pour les 8 de Goodyear" est brandie place de la Nation à Paris, au cours d'une manifestation de mobilisation en faveur de syndicalises condamnés à de la prison ferme, le 4 février. (DOMINIQUE FAGET / AFP)